6 mai 2015

Guide du voyageur en Hortensie




       Salut, toi, voyageur aventureux. Que tu sois intrépide ou inconscient, voici pour toi un petit manuel de survie en territoire hostile. Tu as dans ton entourage un membre de la famille ou un ami qui commence à voyager dans sa tête et tu souhaites l’accompagner dans cette périlleuse aventure ? Tu vas devoir pour cela être imaginatif, tolérant, endurant et posséder un solide sens de l’humour.

       Tu vas devoir dans un premier temps oublier tout ce que l’on a pu te dire sur ce pays si étrange. Aucune expérience n’est identique, aucun voyage ne part du même endroit, ne traverse les mêmes contrées ni se termine de la même façon.


       Débarrasse toi des aprioris, idées préconçues ou savoirs encombrants.  Tout cet excédent de bagage ne servirait qu’à alourdir ton sac. Tu verras qu’au fil du temps, il pèsera bien assez lourd. En revanche, ouverture d’esprit, tolérance et bienveillance ne seront pas superflus, fais-en bonne provision.

       Arme-toi de patience, elle t’aidera par tous les temps. Tu verras qu’en Hortensie, la météo est changeante, des brusques orages d’été aux longues tempêtes hivernales, des crachins interminables aux ondées printanières, rien ne te sera épargné. Une infinie patience te permettra de conserver tes forces et de faire face à l’adversité.

      Si tu es naturellement doté d’un sens aigu de la diplomatie, tant mieux, tu t’épargneras bien des tracas. Dans le cas contraire, cultive et développe soigneusement  l’art de la négociation. Il te servira au début du voyage, mais te sera malheureusement inutile en fin de parcours, la barrière de la langue ne facilitant pas les échanges basés uniquement sur le verbe.  

      A propos des langues étrangères, tu vas devoir être inventif. Ton proche et toi ne parlerez pas toujours la même langue. Là aussi, inutile de t’encombrer d’un dictionnaire ni même d’un traducteur mais laisse parler ton corps, ton cœur et ton instinct. Ils seront de meilleurs conseillers que ta raison. La raison aime la norme et la norme n’est pas la monnaie en vigueur en Hortensie.

      Au cours de ton aventure, tu navigueras en eaux calmes ou tu descendras des rapides mais rappelle-toi bien de ne jamais ramer à contre-courant, sous peine de te fatiguer pour rien. Ne contrarie pas ce qui sera toujours plus fort que toi, mais accompagne le flot sans t’y opposer, ni perdre pied. Attends toi à des secousses, à être ballotté et remué en tous sens, attends toi à perdre tous tes repères, à être sur le pont jour et nuit, sans jamais savoir où ce fleuve te mènera.

      Tu traverseras aussi des collines verdoyantes où règne une telle paix que tu seras tenté de t'y arrêter, mais tu trouveras aussi des déserts brûlants où chaque pas ne sera que souffrance. Il se peut qu’un jour tu te perdes, que tu ne reconnaisses plus rien autour de toi. Ce jour-là, fais-toi confiance et tu retrouveras ton chemin.

      Quel que soit ton degré de proximité avec la personne que tu accompagnes, tu devras t’attendre à ce qu’elle s’éloigne de toi. De façon imperceptible au début, de brèves absences, des allers et retours en terre inconnue, rien d’alarmant puisqu’elle revient toujours… jusqu'à la prochaine échappée. Mais à mesure que le voyage progresse, ton proche va s’éloigner de plus en plus et de plus en plus longtemps. Il est même possible qu’à son retour, il ne te reconnaisse plus. Prends sa main, cherche son regard et laisse parler ton cœur. Ne tente pas de le ramener par force ou par raison mais apprivoise et accepte la nouvelle personne qui te fait face.

      Et si un jour, après avoir traversé mille paysages, affronté mille tempêtes et autant de périls, ton compagnon de voyage manifeste l’envie ou le besoin de te quitter pour toujours, ne sois pas triste et laisse le partir. Il faut savoir parfois lâcher la main de ceux que l’on aime et les laisser aller leur chemin et ne regrette rien parce que tu auras su lui conserver sa dignité et respecter l’humain que grâce à toi il n’aura jamais cessé d’être.  



7 commentaires:

  1. Kat c'est magnifique, quelle plume. Le guide est très bien expliqué, rien ne manque. Votre vie, celle des aidants, votre quotidien. J'aime beaucoup. Bon courage à vous et merci pour ce guide du voyageur en Hortensie. Bisous
    Doune

    RépondreSupprimer
  2. Kat, tu écris si beau, si profond, génial :)
    Emilie

    RépondreSupprimer
  3. C'est magnifique, tout simplement.

    RépondreSupprimer
  4. Superbe ! Kat, je suis aidante 24h/24. Je vous lis souvent, vous et vos amis des forums d'aidants. Ce texte regroupe la plupart des naufrages auxquels nous avons à faire face mais aussi toutes les îles refuge sur lesquelles on peut aborder de temps à autre pour reprendre des forces, mais c'est vrai hélas, de moins en moins souvent.
    Vos écrits m'accompagnent et même si je ne me joins pas encore à toute la communauté des aidants, je veux que vous sachiez le bien que me font vos mots et certainement à d'autres,lecteurs aussi. Merci. Jany

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Jany de votre commentaire bienveillant, il m'encourage à continuer.
      en revanche je vous encourage, vous, à nous rejoindre sur le forum, c'est bien connu, plus on de fous et plus on ri.
      à bientôt

      Supprimer
  5. Texte 100% véridique !! Resume parfaitement ton quotidien et celui de tous les autres aidants/aidantes de France ... Que dis-je du monde !!

    RépondreSupprimer